Dépendance aux jeux vidéos chez l’adolescent. Quel rôle pour les parents ?...

Dépendance aux jeux vidéos chez l’adolescent. Quel rôle pour les parents ?...

Conférence donnée par le Pr Alain MALCHAIR
Pédopsychiatre et Chef de service de pédiatrie infanto-juvénile au CHU de Liège

Quand? Le lundi 18 février 2019 à 19h30
Où? Amphithéâtres Opéra (ULiège), Place de la République Française 41 à 4000 LIÈGE
Tarif : 12€/personne - 8€/étudiants

L’utilisation même intensive, des écrans, via Internet et l’ensemble des nouvelles technologies, n’est pas nécessairement pathologique. Internet agirait plus comme vecteur des addictions « traditionnelles », comme les jeux d’argent, les jeux en réseau, les réseaux sociaux, les sites pornographiques,…

Pour certains jeunes, une dépendance existe toutefois bel et bien, certes à des degrés divers. Des signes à chercher chez les jeunes chez qui une dépendance est suspectée sont par exemple une bascule des investissements, une dérive scolaire, une souffrance généralisée du jeune lui-même, mais qui va aussi au-delà en impactant aussi la famille.

Pourtant,l’un des intérêts des jeux vidéo est le développement de certaines compétences chez l’enfant, et ce, précisément grâce à l’aspect ludique. « Certains jeux vont permettre à l’enfant de développer des compétences telles que la logique, des habiletés visuelles et spatiales, la rapidité, la résolution de problèmes, …

En outre, le fait que nombre de jeux se jouent en équipe permet aussi à l’enfant de développer un esprit de groupe facilitant la coopération, le travail d’équipe ».

Les parents doivent être conscients, à la fois de ces problèmes, et de ces aspects positifs. Les enfants/adolescents demandent souvent un soutien derrière leur revendication d’autonomie.

La règle des « 3A » est intéressante mais à évaluer dans chaque famille, et pour chaque adolescent : Autorégulation, Accompagnement, Alternance.

Ne pas juger a priori, accepter d’apprendre de ses enfants, et surtout accepter un regard différent sur le monde…

-------------------------

Le Docteur Alain Malchair pédopsychiatre, chef de service de pédiatrie infanto-juvénile du CHU de Liège, enseigne à l'ULiège depuis bientôt 10 ans.

Il occupe notamment la direction thérapeutique du Centre de Santé Mentale Universitaire "Enfants-parents" et fait partie de différents pouvoirs organisateurs d'associations de la région Liégeoise. Il a participé à l'écriture de nombreux articles scientifiques centrés, tant sur le développement de l'enfant que sur le diagnostic en psychiatrie infanto-juvénile. Au CVIM, il travaille en intervision avec l'équipe du pôle "Besoins spécifiques" comme collaborateur externe.

Inscriptions et renseignements : EVENTBRITE

Adresse de la conférence :
Amphithéâtres Opéra (ULiège)
Place de la République Française, 41 à 4000 Liège

 

Je veux m'inscrire à la conférence du 18/02/2019